4 virées archéo en Méditerranée

L’automne venu, les sites antiques de Méditerranée sont à vous : c’est le moment rêvé pour jouer les archéologues. Suivez le guide !

Au Péloponnèse, sur les terres des dieux/ A 1 h d’Athènes, le canal de Corinthe ouvre les portes du Péloponnèse, patrie des oliviers et des dieux chamailleurs. Honneur à Homère, le voyage débute à Mycènes, d’où le roi Agamemnon lança ses vaisseaux contre Troie. Que reste-t’il de la plus puissante cité guerrière de la Grèce archaïque ? La colossale porte des Lions et d’obscurs tombeaux à coupole. L’un deux abritait un masque funéraire en or… Un saut de puce, et nous voilà projetés des siècles plus tard, en pleine période classique. Blotti face aux monts de l’Argolide, le beau théâtre d’Epidaure a gardé son exceptionnelle acoustique : tentez sur la scène quelques vers de l’Oedipe-roi de Sophocle, l’on vous entendra du dernier gradin, là-haut ! Et pour revivre les jeux sacrés de l’Antiquité, rejoignez le stade d’Olympie, où les athlètes lançaient le disque et le javelot. Au bout du voyage, la plage de Nauplie vous tend les bras…

Y aller. Vol AR Paris-Athènes à partir de 64 €/pers. et loc. de voiture à partir de 23 €/j. sur easyjet.com. On se pose au Nafsimedon Hotel, une belle demeure néo-classique de Nauplie. A partir de 80 €/nuit/chbre dble. nafsimedon.gr. Autres séjours clés en main sur heliades.fr

En Sicile, dans la vallée des temples/ Dans un éclat de mer et de lumière, on met le cap sur le sud de la Sicile. Ici les Grecs bâtirent, au Ve siècle avt JC, les somptueux temples de Ségeste, Sélinonte et surtout la Vallée des Temples d’Agrigente. Classé au patrimoine de l’Unesco, le site se déploie entre amandiers et oliviers. De la colline à l’ancien port, au bord de la rivière, la belle et puissante Akragas découvre ses sanctuaires, son acropole et ses maisons dans un alignement parfait… Le clou de la visite? Le temple de la Concorde, et sa colonnade dorique quasi-intacte. Encore plus magique de nuit, quand tout s’illumine! Par les petites routes en lacets, on rejoint la vallée de Piazza Armerina pour une incursion à l’époque romaine. Découverte en 1929, la villa Casale abrite des mosaïques de toute beauté. La plus spectaculaire? La Grande Chasse, qui conte la capture des bêtes sauvages en Afrique pour les jeux du cirque. Le voyage s’achève à Taormine : posé face à la Grande bleue, avec l’Etna enneigé en ligne de mire, son théâtre grec pouvait autrefois accueillir 5000 spectateurs…

Y aller. Vol AR Paris-Catane à partir de 60 € AR/pers. et loc. de voiture à partir de 36, 50 €/j. sur easyjet.com. On se pose à la Casale Mandranova, une délicieuse ferme d’hôtes de la côte sud (22 km d’Agrigente). A partir de 122 €/dble/nuit, petit-déj. inclus. mandranova.com. Autres séjours clés en main sur terresdecharme.com.

Au Maroc, au pays de Volubilis/ A 1 h de la médina de Meknès, juste après le village blanc de Moulay Idriss, la vallée d’oliviers s’ouvre sur Volubilis. Qui se souvient qu’au 1er siècle ap. JC, cette cité était capitale de Maurétanie Tingitane ? Le roi Juba II, jeune berbère élevé à Rome dans une captivité dorée, la gouvernait sagement, dit-on et la ville prospérait grâce au commerce de l’huile. Et puis le monde oublia Volubilis, finalement détruite par un tremblement de terre en 1755. Pour saisir le charme des lieux, il faut remonter le Decumanus Maximus, cette rue pavée de marbre miel qui traverse la cité de part en part jusqu’à la Porte de Tanger. Voici la basilique, où se réunissait la Curie, l’arc de triomphe, qui ouvre sur les collines, et les ruines des riches villas romaines, aux sols tapissés de mosaïques. Autour de la « Vénus surprise au bain », court une frise de fleurs stylisées : des volubilis bleus…

Y aller. A partir du 11 novembre 2010, vol AR Paris/Fès à partir de 60 €/pers. et loc. de voiture à partir de 54 €/j sur easyjet.com. On se pose au Palais Didi, un riad de charme de Meknes. De 75 à 120 €/dble/nuit, petits déj. inclus. palaisdidi.com. Autres séjours clés en main sur donatello.fr.

En Turquie, sur la côte lycienne/ Des criques bleues, des ports de poche et les sites archéologiques de l’antique Lycie : c’est le programme de cette escapade automnale au sud de la Turquie. Les Lyciens ? On sait peu de choses de ce peuple de marins, venu de Crète dés 1400 avt JC. Mais ils nous ont légué des cités peuplées d’étranges tombeaux troglodytes, sculptés à même les falaises et ornés de peintures rupestres. Dans un mouchoir de poche, on explore l’antique Myra, la vallée de Xanthos, Fethiye, Caunos… Et on pousse l’aventure jusqu’au croquignolet port de pêche d’Ucagiz, ouvert sur le détroit de Kekova. Une barque colorée, et nous voilà naviguant vers l’île de Kalekoy, où les Lyciens trouvèrent refuge contre les attaques de pirates. Sur le rivage, trône, solitaire, un sarcophage en forme de carène renversée. Et dans le reflet des eaux cristallines, on découvre l’ancien port, englouti depuis des siècles.

Y aller. Séjour tout compris au Marmara Kimeros 5* à partir de 519 €/pers. au départ de Paris. Posé à Goynuk (6 km de Kemer), au bord d’une belle plage, cet hôtel offre une excellente base pour découvrir la région. Le plus : son centre de thalasso. Tel : 0892 160 180 et marmara.com

Article publié dansTélé 2 Semaines/Octobre 2010. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégories

Archives

Pour me contacter

Cet article vous a intéressé ? Vous aimeriez que l'on travaille ensemble ? Contactez-moi par tel au 06 88 64 43 13 ou par mail sur desclos.pascale@gmail.com. Vous pouvez aussi utiliser le formulaire de contact.