Afrique du sud, le pays arc-en-ciel

A l’heure de la coupe de monde de foot, l’Afrique du Sud se rêve en Rainbow Nation. C’est le moment de s’offrir un vrai grand tour du pays, de Cape Town au parc Kruger…

Du hublot de l’avion, la baie de Cape Town fait son cinéma en Technicolor. La ville fondée par les Hollandais au XVIIe siècle est là, s’avançant telle une proue de navire sur l’océan, au pied de Table Mountain. Ajoutez au tableau des plages blondes, des vignobles et des jardins exubérants, des maisons blanches accrochées aux collines, et vous voilà au pays de la Rainbow Nation. Une Afrique du Sud longtemps meurtrie par l’apartheid, qui mise aujourd’hui sur « son » Mondial pour parachever la réconciliation. Ici commence un voyage en trois notes majeures : la péninsule de Cape Town, Prétoria la blanche et la faune sauvage du parc Kruger.

Cape Town de bas en haut/La vie, à Cape Town, a la saveur d’un éternel dimanche. Sur le Victoria & Alfred Waterfront, le quartier du port, les promeneurs flânent entre les anciens docks, où ont fleuri restaurants, bars et boutiques de mode. Une petite bulle d’Amérique aux couleurs sud-africaines. Hélez un Rikki, ces drôles de vélos-taxis et partez à la découverte du City Bowl (littéralement, la ville-bol). Il y a les jardins de la VOC, la Compagnie Maritime Hollandaise, avec son musée d’art africain, le marché artisanal de Green Market Square, où l’on chine œufs d’autruche peints et chaussures de foot en perles et fil de fer, les pompeux édifices néo-Renaissance de Long Street et, plus haut sur la colline, les maisons multicolores de Bo-Kaap, le quartier malais. Au coucher du soleil, direction Table Mountain : on y grimpe en téléphérique et on admire le panorama, en sirotant un Chardonnay sud-africain. Demain, on ira traquer la protea, la fleur nationale, aux jardins botaniques de Kirstenbosch et on fera la tournée des plages par la route de la péninsule. Stop obligatoire à Simon’s Town, où a élu domicile une petite colonie de manchots du Cap.

Escale à Prétoria, en terre afrikaans/On a pris l’avion, tôt le matin, pour Johannesburg et la voiture file sur l’autoroute de Prétoria. Voici la cité la plus « blanche » d’Afrique du Sud, rendue prospère grâce à l’or du Gauteng. Une université réputée, des B&B de charme, une gastronomie fine et des avenues fleuries de jacarandas, il règne ici une atmosphère presque provinciale. Histoire pas si ancienne, c’est aussi à Pretoria que Nelson Mandela fut jugé et condamné à la prison à perpétuité, puis 40 ans plus tard, intronisé président de la république ! Sur Church Square, au cœur de la ville, des marchands ambulants vendent le pap & vlis, viande grillée et épis de maïs. Noirs comme blanc, tout le monde parle l’afrikaans, cette langue créole héritée du hollandais du XVIIe siècle… Invitez-vous à la Melrose House, à l’architecture victorienne et grimpez sur la colline, jusqu’au Voortrekker Monument. A l’intérieur, une frise en marbre raconte l’épopée des pionniers hollandais, qui quittèrent le Cap pour partir à la recherche de meilleurs pâturages et se battre contre les zulus. Dans le sillage de la tour Télékom, relookée aux couleurs de la Fifa 2010, la route se poursuit vers la province du Mpumalanga, entre les plantations d’avocatiers, de pacaniers, de litchis…

Sur la piste des big five au parc Kruger/Il y a bien des manières d’aborder le Kruger, ce parc mythique fondé en 1926, aussi vaste que la Hollande, couvert de savanes et de forêts, royaume des animaux sauvages… Pour pister les fameux big five (éléphant, lion, léopard, rhino et buffle), on peut tout simplement passer le guichet et sillonner les routes carrossées du parc à bord de sa voiture… Mais le must demeure un safari dans une des réserves privées qui jouxtent le Kruger, libres de clôtures. Les avantages : un territoire plus petit, un accueil VIP et des rangers expérimentés, qui savent repérer les animaux et raconter les histoires… Posé sur les rives de la Sabie River, Lion Sands est un modèle du genre. On y dort dans de luxueux bungalows à toits de chaume, et chaque matin à 5 h, toc toc à la porte, pour le premier safari du jour. Ici, on circule Land Rover ouverte. Chaque véhicule accueille 8 personnes maximum, avec guide au volant et « pisteur » sur la plate-forme avant. Sur l’écran rose du ciel, les acacias se découpent en ombre chinoise et les impalas détalent en zig zag. Au milieu de la piste, voici notre première famille de lions, 3 mâles, 4 femelles et un petit… Ils lapent tranquillement l’eau d’une flaque, à dix mètres du véhicule. Cinq rhinocéros, deux buffles et un léopard plus loin, on prendra l’english breakfast avec vue sur la rivière, en compagnie des singes farceurs.

Renseignements : OT d’Afrique du Sud. Tel : 0810 203 403. www.sud-afrique.com

Y aller : avec Kuoni, circuit en individuel 10 jours/7 nuits « Du Cap au Parc Kruger » à partir de 1890 € TTC/pers., incluant les vols au départ de Paris sur Air France, la location de voiture, le vol Capetown/Johannesburg et l’hébergement en petit-déj. en hôtels 3 et 4*. En option, le séjour-safari dans une réserve privée du Kruger, à partir de 231 €/nuit/pers. en pension complète, safaris inclus. Tel : 0820 05 15 15 ou www.kuoni.fr.

Bonnes adresses

A Capetown, Victoria & Albert Waterfront Hotel. Chambres délicieuses, avec vue sur le port et les montagnes. A partir de 110 €/nuit/pers., en petit déjeuner. www.newmarkhotels.com. On dîne au Den Ankers, chaleureuse brasserie au chic sud africain, sur le port. A ne pas manquer : le déjeuner « sudaf » au Nzolo Brand Café (48 Church st.) et l’ascension de Table Mountain en téléphérique (17 € AR/pers.).

A mi-chemin entre Pretoria et Joburg, Irene Country Lodge. Une demeure victorienne au charme cosy, avec vue sur lac. A partir de 114 €/nuit/pers., en petit-déjeuner. www.irenecountrylodge.co.za. On dîne au Meadow Green Restaurant, cuisine raffinée sud-africaine. A ne pas manquer : la visite de Melrose House (275 Jacob Mare St.) et le Voortrekker Monument, sur les collines de la ville.

Dans le Mpumalanga, The River Lodge, réserve privée de Lion Sands. Un lodge intimiste, sur les rives de la Sabie River. A partir de 394 €/nuit/pers. en pension complète, 2 safaris/jour inclus. www.lionsands.com. On dîne sur la terrasse en bois, steak de bushbuck grillé, sauce au vin et patates douces caramélisées. A ne pas manquer : les lions, les rhinos et le Gin Tonic en brousse, au coucher du soleil…

Article publié dans Télé 2 Semaines/Février 2010.

Catégories

Archives

Pour me contacter

Cet article vous a intéressé ? Vous aimeriez que l'on travaille ensemble ? Contactez-moi par tel au 06 88 64 43 13 ou par mail sur desclos.pascale@gmail.com. Vous pouvez aussi utiliser le formulaire de contact.